Domaine et Fondation de la Castille

Accueil > HISTORIQUE > Historique

Historique

mardi 6 novembre 2007, par Jerome Le Montreer

L’histoire connue de la Castille commence sous le règne du bon Roi René, duc d’Anjou et comte de Provence. En 1467, les terres des Blétonèdes sont acquises par Palamède de Forbin. En 1481, lorsque la province sera rattachée au Royaume de France, Forbin deviendra Grand Lieutenant de Provence.

Vendu par les Forbin en 1716, le domaine devient en 1730 la propriété de Louis de Selle, Conseiller du Roi et Trésorier Général de la Marine à Toulon. C’est lui qui fait reconstruire le château sous sa forme actuelle, et creuser les caves par les forçats de Toulon.

En 1829 le Comte de Selle vend le domaine à des "soyeux" de Lyon, la famille Aubert, qui le fera prospérer. C’est Madame Frédéric Aubert qui, restée sans descendance à la mort de son mari en 1922, va léguer le domaine à l’évêché de Fréjus-Toulon, demandant que cette maison soit consacrée à l’accueil et à la formation des prêtres.

A la rentrée de 1929 le Grand Séminaire ouvre ses portes. La chapelle est construite en 1930. La même année, de gros travaux s’achèvent sur l’ancien moulin à farine qui se voit transformé en maison de retraite pour les prêtres âgés, la Villa St Charles.

En 1983, après une interruption de 25 ans, Mgr Madec décide de réouvrir le Séminaire, qui assure aujourd’hui la formation d’une soixantaine de futurs prêtres.

Depuis 1979 le domaine a été érigé en Fondation Reconnue d’Utilité Publique : ses missions sont essentiellement tournées vers l’accueil de groupes, des familles et des personnes âgées, la formation des adultes, l’hébergement des prêtres retraités, l’organisation de manifestations...

Ces missions sont soutenues matériellement par l’exploitation viticole et la vente des produits du domaine.

Portfolio